Parole contée et théâtre d’objets, pour une exploration du souffle, du chant, du goût de l’air, du goût du vent.

Un courant d’air c’est une feuille d’arbre, une plume, une poussière qui danse ; c’est le battement d’ailes d’un papillon qui déclenche un typhon ; c’est le vent léger, le vent furieux ; c’est quelqu’un d’essoufflé qui court sans s’arrêter, c’est la première gorgée de vie que boit un nouveau-né.
Lucie Catsu court après ce petit souffle de vie, l’attrape, l’étudie, le jette en l’air et le poursuit. Elle invente et raconte ce drôle de voyage, où l’invisible rend le monde vivant. Elle explore le souffle, le chant, le goût de l’air, le goût du vent.
« Quand j’étais une petite fille, j’avais une bicyclette. Je roulais vite pour sentir le vent sur mes joues… Un jour, je suis passée devant un moulin, il ne tournait pas… Ce jour-là, j’ai décidé de devenir attrapeuse de courants d’air ! »
La scénographie offre un univers poétique et surprenant, un univers qu’un simple souffle met en mouvement, qu’un bruissement fait sonner, comme le vent dans un bambou percé.
La bande-son, vibrante, vivante, est également un des moteurs du spectacle… L’air, la bise, une brise, une grande marée, un battement d’aile, un ouragan, un accordéon essoufflé, une clochette dans un poirier, une clarinette, une tempête, trois ou quatre peupliers….

 


 


Réalisation © Morgane Defaix

De 2 à 6 ans
Durée : 30 min
Avec Lucie Catsu
Mise en scène : Stella Cohen Hadria
Scénographie : Nico Gotro
Musique : Estelle Coquin
Lumières : Emma Atkinson

Coproduction : Scène nationale d’Aubusson / Théâtre Jean Lurçat, Théâtre des sept collines / Scène conventionnée de Tulle
Avec le soutien de la SPEDIDAM


 


 

Presse

La Cie Le chat perplexe part à la conquête des courants d’air, aussi insaisissables que les rêves, aussi fugaces que l’imaginaire magique d’une compagnie décalée.
Ce spectacle poétique et musical, au croisement des arts, transporte l’imaginaire des petits et des grands. Sur scène, la parole contée, chantée, et le théâtre d’objets s’unissent pour créer un véritable univers féerique. Un monde sensible et onirique qu’un léger souffle fait tournoyer. Un tourbillon original de poésie et de tendresse à la découverte des airs. Pendant 30 mn, les tout-petits ont des yeux ronds d’émerveillement…

Journal du Palais, 7 avril 2011

Un spectacle poétique et musical de haute intensité
Lucie Catsu, avec un décor fait d’objets aussi surprenants les uns que les autres, lance l’enfant dans une rêverie tout aussi étonnante. «Voyage d’un courant d’air» a trouvé son lot d’amateurs de douceur, de notes poétiques nous invitant au voyage avec une conteuse nous transportant lentement, comme une plume dans le vent.
Il faut dire que Lucie Catsu s’y connaît pour “envoûter” les enfants avec ses drôles d’histoires à dormir debout.
La Montagne, 18 février 2011


 

Dates à venir

Voir calendrier

Téléchargements (pour les professionnels)
Dossier artistiqueTélécharger le pdf

 

Photos © Ernesto Timor.