Plongez dans un océan de poésie, en compagnie d’étoiles de mers virevoltantes, de placides hippocampes, ou de frétillants petits poissons…

Pour écrire ce petit concert animé, Stella Cohen Hadria est allée puiser à la source des poèmes tendres et joyeux de Raymond Queneau. Jouant de la musicalité de la langue, des langues, jouant avec les mots, les sons. Avec son ciré jaune et son ukulélé, elle nous entraine dans un voyage musical et aquatique, mêlant musique et théâtre d’objets…

Un tabouret, une canne à pêche… Stella Cohen Hadria évolue dans l’univers de son jardin aquatique et manipule un petit théâtre de papier sur lequel vont se jouer des scènes mettant en jeu des animaux facétieux.
Des chansons légères et enjouées qui invitent à se laisser porter doucement par les flots, au gré des courants… A se glisser dans le lit d’une rivière, tandis que s’égrènent des notes de musique, comme du sable entre les doigts.

A l’eau… plonger dans l’eau…
Le ciel, la mer saline et les rochers pleins d’eau
Le cœur de l’anémone au pied des pins têtus
A l’eau… plonger dans l’eau…

 


 

Réalisation © Morgane Defaix

Concert animé, théâtre d’objets
Pour les enfants de 6 mois à 5 ans
Durée : 25 mn

Avec Stella Cohen Hadria
Création sonore : Stella Cohen Hadria
D’après les poèmes de Raymond Queneau

Mise en scène : Lucie Catsu, Estelle Coquin
Scénographie : Nelly Cazal, Emma Atkinson
Lumières : Emma Atkinson

 


 

Presse


Fragile et poétique comme un souvenir d’enfance, le spectacle de Stella Cohen-Hadria clapote à nos oreilles et notre mémoire. On se revoit au bord du ruisseau avec papy pour un pique-nique pêche; on se rappelle le bonheur de sauter dans une flaque juste avant de se faire gronder par sa mère parce qu’on a salopé les vêtements neufs; on rêve de retourner le parapluie pour passer les rouleaux et aller débattre, là-bas, au loin, avec des chevaux de mer. On suit Stella, sautant de nénuphar en mélodie, dans son ciré jaune, gracile esprit des flots. Elle nous embarque au grès de son ukulélé et des mots de Raymond Queneau dans le monde grouillant de la rivière. Les petits rient, les grands sourient tendrement, le bruit de l’eau donne un peu envie de faire pipi.
Anne-Laure Le Joliff, Radio Pays de Guéret


 

Dates à venir

Voir calendrier

Téléchargements (pour les professionnels)
Dossier artistiqueTélécharger le pdf