Installation photographique et sonore, en lien avec le spectacle Le bal des casse-cailloux.

À travers cette installation, nous invitons le visiteur à suivre le chemin que nous avons nous-mêmes parcouru, un chemin à rebrousse-temps, à partir d’ici et maintenant… Au fond des bois, nous avons marché le nez au vent.
Nous sommes partis à la recherche de ces hommes et ces femmes qui avaient “habité” ces bois. Les derniers d’entre eux nous ont livré leurs paroles, leurs souvenirs, leurs histoires. Avec eux notre chemin buissonnier a remonté le fil du temps.
Des photos en noir et blanc et des films amateurs sont parfois sortis des tiroirs. Par ces souvenirs vibrants, vivants, une époque a repris vie : nous pouvions désormais la sentir, la toucher du bout des doigts, et c’est cette histoire-là que nous souhaitons maintenant partager…

Une exposition à la fois poétique et didactique

Le parcours de cette exposition est conçu en deux temps : l’objectif d’Ernesto Timor invite d’abord le visiteur à une étonnante promenade. Il nous permet de regarder d’un autre œil ces paysages envoûtants, peuplés de traces énigmatiques.
La scénographie de Nico Gotro et Nelly Cazal, toute en suspension et en transparence, ainsi que le paysage sonore singulier proposé par Estelle Coquin, participent à l’atmosphère insolite de ces lieux.
Et puis, à travers des montages sonores, des portraits photographiques, un film, et des images d’archives, on accède aux témoignages. On découvre des paroles, on partage des sourires, et on entrevoit quelques-unes de ces tranches de vies…

… Et cette forêt singulière nous livre enfin ses secrets. Nous sommes devenus les témoins de cette épopée.


 

Apparitions précédentes

Liste de salles où l’expo a tourné ?
 

Photos © Ernesto Timor


Réalisation © Morgane Defaix

Téléchargements
(pour les professionnels)
Dossier artistiqueTélécharger le pdf