Théâtre musical et cinématographique ! À travers ce spectacle, nous invitons le public à entrer dans l’univers poétique et fantaisiste d’Erik Satie. 

Estelle Coquin interprète pour cela Philomène, un personnage fantasque, aux propos saugrenus et aux manières loufoques, capable de faire naître des musiques ou des images au gré de ses mouvements, invitant le public à une écoute tour à tour contemplative, suspendue ou amusée…

Ce spectacle s’inspire aussi bien de l’œuvre musicale d’Erik Satie que de ses écrits ou de sa personnalité. Nous y évoquons successivement son approche quasi-scientifique de la musique, sa passion pour les parapluies, les bateaux de papier qu’il aimait faire flotter, les moustiques qu’il détestait, la Normandie où il est né, les chiens errants qu’il accueillait, ses amis qu’il refusait de laisser entrer, le piano dont il jouait, les œufs à la coque qu’il adorait…

Le tout bien entendu sur le ton de la facétie ! Comment pourrait-il en être autrement quand il s’agit de Satie ?…

 


 


Réalisation © Morgane Defaix

Pour les enfants de 4 à 9 ans et leurs parents
Durée : 35 mn

Avec Estelle Coquin
Création sonore : Estelle Coquin
Création vidéo : Morgane Defaix
Mise en scène : Stella Cohen Hadria et Lucie Catsu
Scénographie : Nico Gotro
Mapping vidéo / Son : Fred Blin
Lumières : Emma Atkinson

 


 

Presse

Erik Satie faisait confiance à l’ouverture d’esprit et à la sensibilité, plus qu’à l’application stricte de consignes. Aussi, se raillait-il des annotations musicales et conventions d’écriture  « Pour se jouer 840 fois de suite ce motif, il sera bon de se préparer au préalable, et dans le plus grand silence, par des immobilités sérieuses ». Curieux, touche-à tout, inventif, et très sérieux dans l’invraisemblance, il nourrissait ses pensées de découvertes, qu’il partageait à coup d’énigmes, de manière à susciter à nouveau la découverte. C’est ce cycle de curiosité sensible qu’a voulu mettre en scène Estelle Coquin, avec la complicité de la vidéaste Morgane Defaix. Dans ce spectacle, vous rencontrerez la petite voix dans la tête de Satie, qui vous fera entendre les délires sérieux d’un homme à l’intelligence sensorielle, et l’humanisme sans concession « avec conviction et une tristesse rigoureuse ».
Anne-Laure Le Joliff, Radio Pays de Guéret.


 

Dates à venir

Voir calendrier

Téléchargements (pour les professionnels)
Dossier artistiqueTélécharger le pdf

Photos © DR