Concert à histoires. Deux formules adaptées à deux tranches d’âge.

Une Italie qui chante
Ses grands-parents, “i nonni”, se sont installés en France après-guerre. Ils ne sont jamais retournés en Italie, mais Jean Métégnier, lui, a multiplié les allers et retours : il est devenu le trait d’union entre ici et là-bas, entre ceux qui sont restés et ceux qui sont partis, entre hier et aujourd’hui…
Sa valise à chaque voyage s’est chargée de souvenirs et d’émotions, de récits et de chansons.
Une histoire simple qui se parle et qui se chante, une évocation drôle et nostalgique, tendre et tonique.

Il piccolo viaggio
Sa grand-mère, la Nonna Maria, voulait être chanteuse à l’opéra ! Finalement, elle passera sa vie à chanter à tue-tête en élevant des tripotées d’enfants et petits-enfants.
Jean Métégnier vous invite à un petit voyage chanté : voyage de la France à l’Italie, voyage dans son enfance, quand on l’appelait le Piccolo Gianni…
Maintenant qu’il a grandi, il a envie de donner à entendre la langue de l’Italie : un monde où les adultes parlent d’une façon tellement « énorrrrme » qu’on dirait qu’ils chantent, avec des mots incroyables, des expressions colorées comme le sont les poivrons dans la braise et des accents qui sentent bon comme les pâtes à la sauce tomate !

 


 


Réalisation © Morgane Defaix

Tout public à partir de 7 ans
Durée : 60 mn
Il piccolo viaggio (le petit voyage)
Pour les enfants de 3 à 6 ans
Durée : 30 min

Jean Métégnier : (violoncelle, violoncellino, mandoline, guitare)
Mise en scène : Lucie Catsu
Production Le Chat Perplexe


 


 

Presse

Le tour de force musical de Jean Métégnier…
Un tour de chant franco-italien où l’artiste raconte l’histoire de sa famille, Napolitains venus en France après la guerre, sans oublier jamais la langue et la terre de leur naissance. Tous ces chers souvenirs que Jean Métégnier garde avec lui lorsqu’il est loin de l’Italie et ramène au pays lorsqu’il y retourne, faisant halte, cette fois sur scène, pour le plaisir des oreilles voyageuses. Comme tout bagage, il a emporté son violoncelle, sa mandoline et sa guitare et nous donne à entendre cette langue colorée de sons, pétrie de soleil et bercée d’accents.
La Montagne, 5 février 2011.


 

Dates à venir

Voir calendrier

Téléchargements (pour les professionnels)
Dossier artistiqueTélécharger le pdf

 

Photos © Ernesto Timor