Photo © Henri Bruere-Dawson

Il y a quelque temps, Le Chat Perplexe a dû mettre un terme à un projet de spectacle qui lui tenait particulièrement à cœur. Quelles qu’en soient les raisons, l’abandon d’une création est toujours une expérience douloureuse pour des artistes qui portent leurs projets avec passion…
L’équipe a pourtant choisi de rebondir, en faisant de cet acte le sujet même de sa re-création. Pour cette nouvelle recherche, les artistes vont travailler, sans contrainte de production, sous forme de labos… Toujours désireux de rencontrer le public, ils présenteront le fruit de leur travail à la fin de chaque session.

À travers une série de workshops, un acrobate, une danseuse, un comédien et un musicien vont explorer les situations, manipuler les objets, les mots, les sons, mettre en mouvement les corps, et partir à la recherche du Rebond.

Mais alors, qu’est-ce-à-dire ?
Est-ce que rebondir(e) ça voudrait dire qu’on sait dire le Rebond ???

Du 2 au 6 mars 2020 a ainsi eu lieu la première tentative d’un Rebond. C’était à la Scène Nationale d’Aubusson, et c’était vraiment une belle expérience qu’une trentaine de spectateurs ont partagée semble-t-il avec bonheur…

La sortie publique suivante, prévue le 20 mars à 18h30 à l’espace Confluences de Bourganeuf, est bien sûr reportée pour des raisons indépendantes de notre volonté… en attente d’un nouveau Rebond !


 

Labo du Rebond. Avec Jean-François Bourinet, Henri Bruère-Dawson, Nico Gotro et Camille Reverdiau, sous la direction d’Estelle Coquin et le regard bienveillant de Lucie Catsu.

M.g.H0 = ½.M.V02. Soit : V0 = − (2.g.H0 )½

Au temps t0, juste avant le choc,
la composante de la vitesse se déduit de la conservation de l’énergie